protection de données
Formations

Quels sont les impacts de la digitalisation des activités sur la vie des particuliers ?

Actuellement, presque  tous les établissements, qu’ils soient publics ou privés, proposent des services en ligne. Internet permet effectivement de s’assurer de la satisfaction des consommateurs et des contribuables. Ces derniers n’ont plus à se déplacer pour faire leurs courses ou encore régler certaines démarches administratives. Néanmoins, la digitalisation augmente également les risques de violation de la  vie privée.

La digitalisation des activités : de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients

Depuis le passage au web 2.0, il est maintenant  possible d’interagir avec des sociétés et des gens du monde entier. De nombreuses entreprises se sont développées en exploitant les nouvelles possibilités offertes par internet. Ainsi, les réseaux sociaux sont désormais incontournables et l’e-commerce est devenu un secteur porteur. Les autorités publiques optent également pour la digitalisation afin de se rapprocher des contribuables. On peut notamment régler certaines formalités en ligne. Chacun peut par exemple envoyer sa déclaration d’impôts sur le web.

Malgré tous ces avantages, on constate aussi une hausse des cas de violation  de  la  vie privée. Certaines entreprises digitales profitent de leur position pour détourner le patrimoine numérique des tiers. De plus, certaines compagnies ne prennent pas des mesures concrètes pour protéger les fichiers personnels des utilisateurs.

Ainsi, améliorer la gouvernance des données est devenu une priorité pour les législateurs européens. C’est dans cet esprit que la commission européenne a promulgué le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Ce texte oblige les établissements concernés à renforcer leur sécurité informatique. Par ailleurs, les sociétés présentes sur internet doivent effectuer toutes les opérations nécessaires pour permettre aux citoyens d’exercer leurs droits.

Comment se conformer au Règlement Général sur la Protection des Données ?

Le RGPD a été adopté en 2016, mais il  sera applicable à partir de mai 2018. Les sociétés concernées n’ont donc que quelques semaines pour effectuer les opérations de mise en conformité. Dans tous les cas, il faudra absolument solliciter un Délégué à la Protection des Données. Ce spécialiste devra mener des analyses d’impact sur la vie privée. Il devra se pencher sur le mode de traitement des données pour se conformer aux normes en vigueur. Cet expert devra être constamment présent dans les locaux de l’entreprise. Afin d’avoir une personne de confiance pour jouer ce rôle, les dirigeants peuvent offrir une formation DPO à un employé. Ce dernier pourra ensuite gérer la protection des données et sera le principal interlocuteur des organes de contrôle pour ne citer que la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL).

Quels sont les impacts de la digitalisation des activités sur la vie des particuliers ?